Paris vers 1550 : le Plan de Truschet et Hoyau

Le plan de Truschet et Hoyau, dit plan de Bâle, représente Paris vers 1550. Découvert en 1874 par Louis Sieber, conservateur de la Bibliothèque Universitaire de Bâle, parmi les fonds non inventoriés, il est constitué de huit planches en couleur, gravées sur bois, d’une dimension, une fois assemblées, de 96 sur 133 centimètres. Plan de Truschet…

Le mur des Fermiers Généraux en 1790

A la fin du XVIIIe siècle, Paris, ville ouverte depuis le règne de Louis XIV, se trouve à nouveau enfermé dans une enceinte. Cette enceinte, à la différence de toutes celles qui l’ont précédée, ne répond pas à un impératif de défense. Sa raison d’être est fiscale : elle est édifiée pour permettre à la Ferme…

L’enceinte des Fossés Jaunes et la croissance de Paris vers l’ouest

L’achèvement sous Louis XIII (1610-1643) de l’enceinte des Fossés Jaunes entraîne l’urbanisation des vastes terrains compris entre cette enceinte et le vieux rempart de Charles V. Cette urbanisation accentue la croissance de Paris vers l’ouest, qu’annonçaient les transformations du Louvre voulues par François Ier (1515-1547) et la construction du palais des Tuileries voulue par Catherine de…

Le développement des faubourgs 1450-1600

La forte croissance de la population de Paris entre 1450 et 1600 (voir Paris 1450-1600, vue d’ensemble) entraîne le développement des faubourgs au débouché des portes de la ville. Ce développement suit les lignes de croissance repérées dès le XIe siècle, mais les déborde largement sur la rive gauche, où cette expansion est la plus spectaculaire.…

Paris 1600-1700, vue d’ensemble

La croissance de la population parisienne au XVIIe siècle entraîne l’expansion de la ville. Intra-muros – mais cette expression va perdre de son sens en 1670 quand Louis XIV fera de Paris une ville ouverte – les espaces demeurés vides achèvent de s’urbaniser. Extra-muros, le développement des faubourgs gagne en complexité, débordant des lignes de…

Paris 1300-1450, vue d’ensemble

Deux choses retiennent l’attention quand on compare les cartes du Paris de 1300 et de 1450 : l’apparition d’une nouvelle enceinte et, paradoxalement, la faible progression des espaces bâtis en un siècle et demi. La population parisienne La population parisienne, qui n’a cessé de croître aux XIIe et XIIIe siècles, décline tout au long du XIVe siècle.…

Les Champeaux 1000-1300

Au nord de Saint-Germain-l’Auxerrois, se dresse vers l’an mille le territoire des Champeaux. A l’époque de Lothaire (954-986), « en Champeaux n’avoit nule rien, tout estoit vingne et boscage, par tot faisoit hon gaagnage [1] ». Ce territoire vide, situé au-delà de l'enceinte du XIe siècle, va constituer au XIIe siècle un des pôles de développement…